Monfils: Choisir entre Berrettini & Sinner, c'est comme choisir entre Federer & Nadal



by   |  LECTURES 1183

Monfils: Choisir entre Berrettini & Sinner, c'est comme choisir entre Federer & Nadal

L'ancien numéro 6 mondial Gaël Monfils n'a pas pu dire qui est le meilleur joueur entre Matteo Berrettini et Jannik Sinner. Il a surtout expliqué que le fait de choisir entre ces deux-là était comme choisir entre Rafael Nadal et Roger Federer.

Monfils pense que Berrettini et Sinner sont tous deux de grands joueurs et quec'est la principale raison pour laquelle il a eu du mal à choisir l'un plutôt que l’autre. "Peut-être qu'on préférera affronter Jannik sur dur et Matteo sur terre battue, ou mieux jouer contre Sinner sur gazon car il est moins fort que Matteo sur cette surface.

Mais, c'est très difficile de te répondre car c'est un peu comme te demander si tu préfères jouer contre Rafa ou Roger… ça dépend d’où, quand, et comment.

Cependant, en fin de compte, ces garçons seront tous les deux dans le top 10, j'en suis sûr", a déclaré Monfils à Ubitennis.

Monfils a lancé un coup de gueule aux médias français

La semaine dernière, Monfils était le seul joueur français à se qualifier pour les quarts de finale de Metz.

Pour la première fois dans l'histoire du tournoi, Metz n'avait qu'un seul Français présent en quart de finale. Lorsque Monfils a été interrogé sur cette statistique, il a lancé une diatribe.

« Il faut arrêter avec ce truc de zéro français en fin de tournoi. Les gars qui ont perdu leurs matchs étaient-ils favoris ? Je n’en suis pas sûr. J'ai du mal à les pointer du doigt (à les accuser).

C'est déjà assez dur de perdre. Tout le monde essaie de gagner, nous ne perdons pas exprès. Oui, peut-être que nous ne jouons pas très bien cette semaine. Oui, ce sera peut-être mieux la semaine prochaine.

Oui, c'était compliqué en Grand Chelem cette année. Mais ce n'est pas la fin. Combien de pays rêveraient d'avoir autant de joueurs que nous dans le classement ? Nous sommes une grande nation de tennis, même si cela devient un peu plus difficile de temps en temps.

Il ne faut pas se mettre trop haut quand on joue bien, mais il ne faut pas trop pointer du doigt quand on perd. Cela fait mal et nous espérons que cela changera rapidement. La période a été compliquée, mais nous reviendrons (plus fort)", a déclaré Monfils à Metz.