ATP Bercy : Karen Khachanov plie Novak Djokovic !


by   |  LECTURES 439
ATP Bercy : Karen Khachanov plie Novak Djokovic !

Une petite fissure s’est ouverte dans le mur (quasi) inébranlable de Novak Djokovic, nouveau n.1 mondial. Après 22 victoires d’affilées et 31 succès sur les 32 dernières rencontres - le Serbe arrête sa course à Paris-Bercy, où il a su s'imposer à 5 reprises durant sa carrière, battu par le nouveau 11e mondial Karen Khachanov sur le score de 7-5 6-4. Djokovic ne parvient donc pas à égaler le record de Rafael Nadal au niveau des tournois Masters 1000 (33 titres), visiblement diminué suite à la bataille en demie avec Roger Federer.

De son côté, le Russe a probablement écrit la première page d’un nouveau récit dans le tennis mondial. Malgré un lent départ sur le tapis indoor de la Capitale, considérant notamment les deux balles de match sauvées face à John Isner en huitièmes, Karen finit par couronner une semaine de rêve s’offrant la deuxième tête de série du tableau et un premier sacre “1000” à 22 ans. Grâce à cet exploit, le talent d’outre-Ural décroche par ailleurs une place pour les ATP Finals en tant que remplaçant et devient le troisième russe depuis les années 2000 - après Marat Safine et Nikolay Davydenko - à s'emparer de l’Arbre de Bercy. 

Khachanov peine à huiler son service ce dimanche après-midi mais se montre très solide du fond du court. Il rattrappe immédiatement le break que lui inflige Djokovic sur le score de 2-3, réussissant à remonter la pente à 4-5 pour ensuite sortir ses griffes à 6-5 : mené 15-0, Khachanov devient impitoyable en retournant le service adverse et boucle le set grâce à un magnifique passing en revers. De moins en moins lucide, Nole a du mal à masquer son énervement. Amoindri tactiquement, son service ne lui sert pas non plus de dernier recours comme au cours du match contre Federer. Le Russe demeure quant à lui bien focalisé sur son schéma, mettant de la pression sur Djoko dès les deux premiers coups de l’échange : une fois son adversaire breaké lors du troisième jeu de la deuxième manche, Khachanov n'a plus qu'à maîtriser son avantage dans ses quatre tours de service suivants. Un an après Jack Sock, un autre débutant est à l’honneur au Rolex Paris Masters.