Diego Schwartzman se retire du Queen's



by   |  LECTURES 1336

Diego Schwartzman se retire du Queen's

Le joueur de tennis Argentin le mieux classé, Diego Schwartzman s'est retiré du Queen's. Schwartzman, classé au 10e rang mondial, devait faire sa deuxième apparition au Queen's cette année.

Schwartzman, un ancien numéro 8 mondial, a fait ses débuts au Queens en 2019. À l'époque, Schwartzman avait battu Alexander Bublik et Marin Cilic, avant de s'incliner face à Daniil Medvedev en quart de finale.

Après le retrait de Schwartzman, une place dans le tableau principal du Queens s'est ouverte pour Alexei Popyrin.

Diego Schwartzman a quitté Roland-Garros en quart de finale

Schwartzman a subi une défaite en deux sets contre Rafael Nadal à Roland Garros mercredi.

"J'ai mal commencé dans le deuxième set, puis j'ai pu revenir", a déclaré Nadal. "Mais à 4 partout, revenant avec le vent, j'ai joué un mauvais match et frappé une double faute au match suivant.

J'avais besoin de jouer plus agressivement et je l'ai fait tout le reste du match. J'ai gagné un match important aujourd'hui contre un adversaire coriace. J'ai pu trouver un moyen de jouer mon meilleur tennis dans les moments où j'en avais vraiment besoin."

Nadal jouera ensuite Novak Djokovic, qui a battu Matteo Berrettini en quatre sets. "Je pensais que l'atmosphère était celle de la Coupe Davis, pour être honnête. ", a déclaré le Serbe.

"C'était beaucoup de fans impliqués, chaque point acclamant, criant. Juste une atmosphère électrique là-bas. Oui, je suis content d'avoir vécu cette expérience de jouer devant la foule lors de la session de nuit….

La foule l'a soulevé. Il jouait à un tennis vraiment puissant. Surtout dans les troisième et quatrième, où il a servi extrêmement fort et précis. C'était juste très difficile de lire son service et de jouer quelqu'un comme lui.

"Cela ne me dérangeait pas de quitter le terrain parce que j'avais l'impression que j'avais besoin d'une petite pause et d'une réinitialisation. Oui, c'est malheureux pour le tournoi, pour la foule, d'avoir ce couvre-feu.

Mais on le savait avant le match. L'arbitre s'est approché de nous et a dit: "S'il approche de 11h00, nous devrons vider le stade. C'est ce qui s'est passé."