Naomi Osaka et les autres dans le viseur des mécontents ?



by   |  LECTURES 1361

Naomi Osaka et les autres dans le viseur des mécontents ?

Lors de l'une de ses dernières conférences de presse, Craig Tiley, PDG de Tennis Australia, a répondu à une question touchant le traitement préférentiel réservé aux joueurs de tennis à Adélaïde.

Il a livré une analyse peut-être correcte en substance mais qui est discutable dans la forme : «J'ai le sentiment que cela est perçu comme un traitement de faveur Mais ce sont toujours les meilleurs joueurs du monde.

Mon opinion est que si vous êtes en tête du classement, si vous êtes champion du Grand Chelem, vous obtiendrez une meilleure affaire. Cela a du sens pour moi et c’est loin d’être choquant.

" Une phrase qui jette encore plus d’huile sur le feu surtout après les réactions agacées de nombreux joueurs de tennis, qui ont jugé ce traitement différent particulièrement injuste.

Et, il faut ajouter à cela les mauvaises conditions auxquelles les joueurs font face dans les hôtels de Melbourne. Rappelons que la décision d’emmener l’exhibition dans une autre ville a été dictée par l'incapacité de Melbourne à accueillir plus d'un certain nombre de personnes en quarantaine préventive, et c'est pourquoi le PDG Tiley a dû choisir un « autre endroit ».

Les critiques fusent sur les meilleurs joueurs

De nombreux joueurs de haut niveau se sont faits disputer ces derniers jours, exaspérant de nombreux autres joueurs de tennis, fans et personnes en Australie, en particulier dans l'État de Victoria.

Comme Novak Djokovic et Ashleigh Barty, photographiés alors qu'ils étaient dans les parages sans masque. La vidéo retirée plus tard de Naomi Osaka alors qu'elle s'entraînait avec toute son équipe a également fait l'objet de controverses.

Guido Pella a aussi publiquement attaqué Rafael Nadal et Dominic Thiem pour leurs "silences inquiétants" face à tout ce qui se passait. L’exhibition d'Adélaïde avec Serena Williams, Rafa Nadal, Novak Djokovic, Dominic Thiem, Jannik Sinner, Simona Halep, Naomi Osaka et bien sûr Ashleigh Barty risque de devenir un boomerang pour les organisateurs du tournoi et pour les joueurs de tennis eux-mêmes, qui sont comme derrière un voile de critiques et de controverses.

N'était-il pas préférable de donner à d'autres joueurs de tennis l'opportunité de se produire afin de calmer au moins certaines des trop nombreuses (et parfois inutiles) controverses entourant le tournoi voire la quarantainei?