Shapovalov : "Je peux défier tout le monde à égalité"

Le Canadien ne regrette pas trop la chance ratée face à Tsonga à Melbourne : "Cela reste l'une de mes plus belles performances"

by Niccolo Inches
SHARE
Shapovalov : "Je peux défier tout le monde à égalité"

Denis Shapovalov espère pouvoir se maintenir après l’exploit de 2017, après avoir rejoint le top 50 en atteignant notamment les demi-finales à Montréal et les huitièmes à l’Us Open.

Mentalement, le teenager canadien ressent lui-même avoir grandi : “J’ai beaucoup mûri depuis l’an dernier”, a-t-il revendiqué, “J’étais un peu bouleversé par tous les déplacements à travers les continents, par les rencontres avec la presse, trop de changements d'hôtel toutes les semaines.

Parfois c’est absolument fou. Il m’a fallu du temps pour réfléchir avec mon entourage sur ce que j’envisage réaliser cette année et j’ai appris à mieux gérer le tout”.

Ce qui a surtout changé chez Shapo, c’est son auto-perception : “L’an dernier j’étais le plus jeune, mais aujourd’hui je ne me vois plus comme cela. Je suis comme les autres joueurs et je pense que c’est ce que ressentent les autres aussi.

Tout le monde me respecte dans les vestiaires et je crois pouvoir jouer tout le monde à égalité”. En janvier dernier il a perdu un match hors pair contre Jo-Wilfried Tsonga à Melbourne, tout en ayant mené 5-2 dans le 5ème set : “C’est l’une des meilleures rencontres de ma carrière.

On a joué un tennis incroyable tous les deux. En 2018 j’espère pouvoir gagner mon premier titre ATP et grimper encore plus dans le classement”, a conclu Denis.

SHARE