Simona Halep : "Je vais chercher de bons résultats à Rome et à Paris"



by   |  LECTURES 868

Simona Halep : "Je vais chercher de bons résultats à Rome et à Paris"

En compétition pour la première fois depuis Prague en août dernier, Simona Halep a pris un départ gagnant à Rome, en battant Jasmine Paolini par 6-3, 6-4 en une heure et 23 minutes. La No. 2 mondiale de la WTA n'a pas concouru à New York, mais elle est plutôt restée en Europe et s’est entraîn"e sur sa terre battue bien-aimée, tout en espérant obtenir des résultats notables à Rome et à Paris.

Simona aime les conditions à Rome, elle passe du temps à l'hôtel ou au Foro Italico et cherche son premier titre dans la capitale italienne. La Roumaine devra élever son niveau pour y parvenir, puisqu’elle a perdu la moitié des points lors de ses jeux contre l'Italienne tout en subissant cinq breaks sur 12 opportunités offertes à Paolini.

En revanche, Paolini n’a pas été très performante après le coup initial, ne trouvant aucun point libre ni moyen de construire les rallyes et d'imposer ses coups. Simona l'a breakée quatre fois dans chaque set, pour établir une autre rencontre qu'elle a également gagnée face à la percutante ukrainienne Dayana Yastremska (7-5, 6-4).

Simona Halep est au quatrième tour à Rome

"Je n'ai pas regardé beaucoup de matchs de l'US Open. Je n'ai regardé que le premier set de la finale, mais pas de matchs complets. Je ne sais pas ce qui s'est passé là-bas, mais je n'ai aucun regret sur ma décision.

Je suis triste de ne pas avoir joué, ce qui est normal, mais ma décision était juste en considérant les problèmes de santé et ma paix intérieure. Il est plus facile de voyager lorsque vous êtes en Europe.

Je suis arrivé à Rome avec un jet privé et je me sens en sécurité ici. On ne peut pas quitter l'hôtel mais une fois qu'on est au Foro Italico, c'est super. Le club est grand et on peut s'entraîner.

J'ai confiance en mes chances ici et à Paris, même si je ne pense pas à Roland Garros pour le moment. J'ai passé les deux dernières semaines chez moi en Roumanie, à travailler avec mon autre entraîneur.

Daren est venu dimanche et c'était agréable de travailler avec lui après sept mois (sans le faire). D'une part, j'ai eu la chance de m'entraîner sur terre battue, mais de l'autre, les joueuses qui viennent de New York ont ​​eu des matchs officiels dans leurs jambes ces dernières semaines.

Les deux parties ont certains avantages. Jouer à Prague en août m'a beaucoup aidé, en affrontant des rivales coriaces comme Elise Mertens. Je ferai de mon mieux à chaque match ici à Rome et je verrai ce qui va se passer.

Je ne connais pas encore tous les détails sur Roland Garros, mais je suis sûr que les organisateurs feront de leur mieux pour assurer la sécurité des joueurs et des fans. Je me sens à l'aise sur terre battue, je l'ai toujours été.

Je m'entraîne et joue sur terre battue depuis des mois, ce qui est étrange, car nous n'y sommes pas habitués. J'espère pouvoir jouer de mon mieux à Rome et à Paris", a déclaré Simona Halep. L’adversaire d’Halep en quart de finale ce samedi est la Kazakhstanaise Yulia Putintseva.