Borna Coric répond à Nick Kyrgios: Soit tu t’ennuies beaucoup, soit t’es trop bourré?



by   |  LECTURES 4081

Borna Coric répond à Nick Kyrgios: Soit tu t’ennuies beaucoup, soit t’es trop bourré?

La querelle entre Borna Coric et Nick Kyrgios se poursuit car le Croate a de nouveau suggéré que l'Australien est mal placé pour être celui qui prêche le bon comportement, et qui se permet de critiquer les autres lorsqu'ils font une erreur.

Le mois dernier, Kyrgios, six fois champion ATP, avait déclaré que le fait d’avoir organisé l'Adria Tour était une décision "stupide" Il s’en est également pris à Alexander Zverev pour avoir fait la fête à Monaco alors qu'il était supposé être en quarantaine.

Il y a plusieurs jours, Coric a été interrogé sur les commentaires de Kyrgios et il a dit qu'il s'en fichait complètement, tout en suggérant que l'Australien ne pouvait pas être celui qui donnait des leçons aux autres.

Kyrgios a vivement répondu en insultant Coric, lui disant que son niveau intellectuel était égal à "zéro" Coric, double champion ATP, a répondu à l'Australien, affirmant une fois de plus que ce dernier n'était pas habilité à prêcheraux autres le bon comportement étant donné ce qu’est habituellement son comportement à lui.

"Sans blague Kyrgios ? Tu prêches le bon comportement, toi ? Soit tu t’ennuies beaucoup, soit t’es trop bourré ?", a déclaré Coric sur Twitter. En faisant suivre ce tweet d’émoticones montrant deux coupes d’alcool.

Avant d'attaquer Coric, Kyrgios s’en était d'abord pris à Zverev

"Alors je me réveille et je vois des choses plus controversées se produire partout dans le monde, mais une chose qui m'a frappé était de revoir Zverev...

Mec, encore une fois, Comment peux-tu être si égoïste?", avait déclaré Kyrgios en fin juin. "Je veux dire, si tu as l'audace de publier un tweet que tu as fait écrire à ta direction, en ton nom, en disant que tu allais t’isoler pendant 14 jours, et en t’excusant auprès du grand public pour avoir mis leur santé en danger, aie au moins la décence de rester cloîtré pendant 14 jours.

Mon Dieu. Prends ta petite amie avec toi pendant 14 jours. Jésus, mec. Ça me fait ch***. Ce monde du tennis me fait ch***. Comment pouvez-vous être si égoïste?", avait ajouté Kyrgios. Boris Becker avait alors pris la défense de Zverev, en reprochant à Kyrgios de se comporter comme un "rat" en tapant ainsi sur ses collèges de travail, dans on ne sait quel but.

Il y a plusieurs jours, Coric a déclaré au Magazine Jurarnji : "J'ai lu ce qu'il a écrit, mais je m'en fiche car il aime en général être dans des batailles. Si quelqu'un d'autre donnait des leçons, j'aurais peut-être compris, mais Kyrgios...

Ce n'est pas crédible. Mais ok, c'est son style, c'est comme ça qu'il fonctionne, ça ne me dérange pas non plus sur le plan personnel. Zverev a mal agi, mais je ne vois pas la nécessité de s’en prendre aux autres joueurs de cette façon.

Je ne ferais pas ça, mais encore une fois - c'est du Kyrgios." Après avoir vu ces commentaires de Coric, Kyrgios lui a répondu sur Twitter : "Tu devrais t’en soucier (de mes commentaires).

As-tu des cailloux dans la tête? Encore une fois, tu peux défendre tes amis, j'essaie simplement de les rendre responsables. Quand j'ai dit ce que j'ai dit, je n'avais pas l'intention de semer le trouble.

Ce sont des joueurs de tennis, ils ne sont pas spéciaux. Tout comme je pense que le niveau intellectuel de Coric est égal à 0." . C’est à la suite de ces propos que Coric a demandé a Kyrgos s’il s’ennuyait trop ou s’il avait encore trop bu… Il faut rappeler que d'autres sportifs, pas seulement des joueurs de tennis, ont été testés positifs à travers le monde, pendant ou en dehors d'événements sportifs, sans avoir eu à recevoir les foudres de leurs collègues.