Open d'Australie 2021 avec la moitié de la foule et pas de fans étrangers



by   |  LECTURES 444

Open d'Australie 2021 avec la moitié de la foule et pas de fans étrangers

Le PDG de Tennis Australia, Craig Tiley, révèle les premiers détails sur l'Open d'Australie 2021. Ce premier Chelem de la saison prochaine servira également à comprendre si le tennis et la vie quotidienne sont revenus à la normale après tous les problèmes causés par la pandémie mondiale de Covid-19, qui a anéanti plus de la moitié de la saison de tennis 2020.

Au cours d'une interview, Tiley a évoqué plusieurs arguments concernant le Chelem de Melbourne et toutes les précautions qui seront prises pour assurer une sécurité maximale aux joueurs, aux staffs, aux médias et à la foule.

Tiley a déclaré : "Nous ne pouvons certainement pas nous attendre à répéter les chiffres de l'année dernière, lorsque 821 000 ont franchi les portes de Melbourne Park : tout d'abord les spectateurs viendront tous de Melbourne, de l'État de Victoria, peut-être d'un autre État australien et peut-être aussi de la Nouvelle Zélande si le couloir peut être créé pour contourner la fermeture de leurs frontières.

Sûrement 15% des spectateurs qui viennent habituellement à l'Open d'Australie du reste du monde ne pourront pas venir."

Bulles, demi-foule et peut être pas de fans étrangers à l’Open d’Australie 2021

Les places sur les tribunes seront réduites et les accrédités doivent faire partie d'une bulle de sécurité, exactement comme l'USTA prévoit de le faire à l'US Open.

La Rod Laver Arena sera limitée à la moitié de la foule (7500 personnes) et les joueurs d'autres pays devront être testés régulièrement et effectuer une période de quarantaine.

Plus précisément, Tiley a déclaré : "Nous n'avons pas encore défini quel sera le type et la fréquence des tests, la durée de la quarantaine, et s'il sera nécessaire de limiter l'entourage des joueurs.

Si les choses se passent bien à New York et à Paris, les joueurs devraient être rassurés et plus susceptibles de venir ici l'année prochaine. Certains pays peuvent imposer une quarantaine de 14 jours à toute personne revenant de Melbourne, et il appartiendra aux athlètes de comprendre comment cela affectera leurs plans."

L'Australie n'autorise que ses propres citoyens et résidents permanents à entrer dans le pays, donc si la situation ne change pas dans les mois à venir, il sera nécessaire d'obtenir une dérogation pour l'entrée de tous les joueurs de tennis, à leur personnel et à toutes les personnes utiles dans la mise en scène du premier Chelem de l'année.

Il ne faut pas oublier non plus que Melbourne a été ces dernières semaines le centre d’un cycle de contagions qui a contraint les autorités à déclarer un verrouillage de six semaines, afin de pouvoir contenir l'épidémie avant le début des prochains mois : disons aussi, afin de garantir un Open d'Australie 2021 sûr pour tous les participants.