Lucas Pouille : "Mon entreprise va bien, il y a de la demande pour Higy"



by   |  LECTURES 2085

Lucas Pouille : "Mon entreprise va bien, il y a de la demande pour Higy"

La star du tennis français Lucas Pouille affirme que sa nouvelle entreprise se porte bien puisqu’il y a un marché pour ses distributeurs de gel hydroalcoolique. Pouille, cinq fois champion ATP, ne pouvait pas simplement rester à la maison pendant la pandémie de coronavirus.

Il a donc décidé de faire équipe avec son ami et de lancer Higy - une entreprise spécialisée dans les distributeurs de gel hydroalcoolique. "Le but était d'atteindre tout le monde.

Nous savons qu'aujourd'hui, nous devrons vivre avec le virus, il sera avec nous pendant longtemps. Comme les masques, le gel fait partie de notre vie", a déclaré Pouille à Europe 1. "Nous avons touché des villes, des associations, des écoles.

Nous avons vendu près de 6 000 terminaux. Nous produisons entre 1 000 et 1 500 terminaux par semaine selon le modèle. Nous avons une forte demande, nous essayons donc vraiment d’y répondre en étant les plus rapides, notamment en termes de délais de livraison."

La saison est suspendue depuis plus de deux mois en raison de l'épidémie de coronavirus, et aucun événement ATP n'aura lieu avant au moins début août. Pouille, un ancien numéro 10 mondial, espérait être prêt pour le début de cette saison, mais sa blessure au coude a pris plus de temps que prévu pour guérir.

Pouille, maintenant classé au 58e rang mondial, a débuté sa saison au Indian Wells Challenger en début mars. Après une première rencontre au tournoi, le Français a subi une défaite en deux sets aux mains de l'Américain Noah Rubin.

Auparavant, Pouille avait déclaré qu'il pense qu'il n'y aura pas de tennis pour le reste de 2020