"Je m'attends à ce que Roger Federer joue l'US Open et à l'inverse pour Rafael Nadal"


by   |  LECTURES 5397
"Je m'attends à ce que Roger Federer joue l'US Open et à l'inverse pour Rafael Nadal"

La légende australienne du tennis en double, Todd Woodbridge, a déclaré que la décision de la Fédération française de tennis, consistant à déplacer l'Open de France en septembre sans consulter aucun des autres organismes de tennis concernés, pourrait devoir être revue dans les prochains jours.

La Fédération française de tennis (FFT) a annoncé que son Grand Chelem, qui se tenait chaque année en fin mai, se tiendra désormais en fin septembre, une semaine seulement après la fin prévue de l'US Open.

S'adressant à World Wide of Sports, Woodbridge a déclaré : "Il est assez évident qu'ils y sont allés avec peu ou pas du tout de consultation. C'est très gênant lorsque vous ne parlez pas au moins au groupe qui doit jouer, et compte tenu des moments dans lesquels nous sommes, c'est insensible.

À un moment donné, cela devra être réexaminé. Que va faire Rafael Nadal? Jouera-t-il à l'US Open ou se réservera-t-il pour le Chelem Français? Parce que la probabilité est que vous ne pouvez pas gagner les deux consécutivement.

L'US Open est brutal en termes de chaleur et de récupération, et le Chelem français est brutal en raison de l’aspect physique qui est nécessaire pour jouer sur terre battue. Cela ouvre vraiment la possibilité aux joueurs pour qu’ils choisissent l'un ou l'autre.

La majorité ne le fera pas, mais je m'attendrais à ce que Roger Federer joue à l'US Open et non à Roland Garros, tandis que pour Rafa ça serait l'inverse. Novak peut-il gagner les deux consécutivement? Historiquement, Roland Garros et Wimbledon étaient à deux semaines d'intervalle, mais au moins vous aviez une semaine de congé, suivie d'une semaine de préparation.

Ce n'est pas le cas ici. Et quelqu’un peut être un joueur de double et aller profondément à l'US Open. Ensuite, vous ne pourrez pas vous qualifier pour l’Open français. Il y a beaucoup de problèmes qui, je pense, ont été ignorés en choisissant cette date."

L'Australien pense que la Fédération française de tennis devrait se réunir avec d'autres organismes de tennis et travailler ensemble sur le calendrier du tennis, car tous les joueurs et les organismes sont tous affectés par les événements actuels.

"C'est là que nous devons nous asseoir et voir quel est l’état des lieux. Tout le monde en prend un coup, il y a des contrats en place, des engagements de diffusion, des sponsors, et tout cela doit être discuté et réfléchi."