Le mari d'Alison Riske pas content des tests anti-dopage pendant la pandémie mondiale

Riske a été parmi les joueuses de tennis les plus testés de 2019 avec 28 tests (14 en compétition et 14 hors compétition).

by Shyrem
SHARE
Le mari d'Alison Riske pas content des tests anti-dopage pendant la pandémie mondiale

Tennis - Alors que les tournois de tennis sont toujours suspendus sur le circuit ATP & WTA, les tests effectués par les athlètes sont toujours en cours. Mais au moins un ancien joueur n'est pas satisfait des tests de dépistage anti-dopage pendant l'état d'urgence aux États-Unis, suite à la pandémie de COVID-19.

La joueuse de tennis américaine Alison Riske a été testée le 14 mars selon les protocoles habituels des joueurs de tennis hors compétition. Cependant, cela n'a pas trop plu à son mari et ancien joueur Stephen Amritraj, qui a tweeté : "Pandémie mondiale, état d'urgence aux États-Unis et en Floride, visites suspendues, auto-isolement - comment tester à domicile un athlète après un autre, en toute sécurité @usantidoping & @wada_ama? Mettez en congé et payez les personnes qui font les tests.

Reprenez lorsque le prochain événement sera confirmé." Son point de vue a été approuvé par une autre joueuse américaine, Nicole Gibbs, qui a répondu au tweet d'Amritraj : "Oui exactement.

C'est une violation flagrante sur la santé à une époque où nous sommes encouragés à pratiquer la distanciation sociale. Et ça vient d’une organisation 'axée sur la santé'" Riske a été parmi les joueuses de tennis les plus testés de 2019 avec 28 tests (14 en compétition et 14 hors compétition).

Alison Riske
SHARE