le Français Jonathan Kanar Banni 4 ans et 6 mois pour Match-Fixing


by   |  LECTURES 1007
le Français Jonathan Kanar Banni 4 ans et 6 mois pour Match-Fixing

Le joueur de tennis français Jonathan Kanar a été suspendu pendant 4 ans et demi et condamné à une amende de 2.000 $ après avoir admis avoir commis des infractions de trucage de match et de non-déclaration, selon l'Unité de l'intégrité du tennis.

Le joueur français est âgé de 25 ans et est classé numéro 1494 au classement ITF de simple et 1818 au classement ATP de simple. Son meilleur classement en simple était le 427ème rang du classement ITF en janvier 2019 et le 491ème rang du classement ATP en avril 2018.

Après une enquête menée par l'Unité d'intégrité du tennis, Kanar a admis avoir compromis l’issue d'un match qu'il a disputé au tournoi de F1 ITF Futures à Harare, au Zimbabwe, en juin 2017, recevant en retour un paiement de 1.500 euros.

Kanar a également admis qu'il n'avait pas signalé aux officiels l'approche corrompue qu'il avait reçue en rapport avec le match de Harare, comme l'exige le code que tous les joueurs sont censés respecter.

L'affaire a été examinée par l'agent d'audience anti-corruption indépendante Charles Hollander QC. La période de suspension a été antidatée et s'appliquera à partir du 11 juillet 2019.

Avec l'interdiction, Kanar n'est pas autorisé à participer ou à assister à tout événement organisé ou reconnu par les organismes directeurs du sport pendant la durée de l'interdiction.

Selon l'Unité d'intégrité du tennis, les infractions pour lesquelles Kanar a été condamné comprennent - Section D.1.d : "Toute personne concernée ne doit, directement ou indirectement, se compromettre ou tenter de compromettre le résultat ou tout autre aspect d’un événement"

Section D.2.a.1: " Dans le cas où un joueur est approché par une personne qui offre ou fournit tout type d'argent, d'avantage ou de contrepartie pour (i) influencer le résultat ou tout autre aspect de tout événement, ou (ii) fournir des informations privilégiées, le joueur sera tenu de signaler cet incident à l'UIT dès que possible "