Eugénie Bouchard n'est pas d'humeur à discuter avec les joueurs


by   |  LECTURES 932
Eugénie Bouchard n'est pas d'humeur à discuter avec les joueurs

Pour Eugénie Bouchard, la Coupe Rogers, qu´elle se déroule à Montréal ou à Toronto, se passe comme à la maison. Elle connaît très bien les restaurants et les meilleurs endroits, mais elle n’a pas donné de conseils aux autres joueurs sur les endroits à voir.

Bouchard travaille avec un nouvel entraîneur, Jorge Todero, et elle s´est donc concentrée sur le tennis ces derniers temps. "Personne ne m´a vraiment demandé quoi faire", a déclaré Bouchard.

"Je suis occupée à m´entraîner, je n´ai pas beaucoup bavardé. Cela fait deux semaines maintenant et j´aime beaucoup [Todero]. Ça va bien. Nous essayons de changer certaines choses, donc ça va définitivement être un processus, mais je pense que c´est le bon processus".

A propos de la façon dont Todero l’aide, l’ancienne joueuse du top cinq a ajouté : "Je ne veux pas entrer dans les détails [à propos de son entraînement]. Juste quelques points techniques concernant mes coups.

Aussi le positionnement sur le court, le fait de vraiment garder à l’esprit l’essence de mon jeu. Egalement, en investissant dans beaucoup d’heures [d’entraînements]". Bianca Andreescu, l´adversaire au premier tour de Bouchard, a déclaré : "Elle [Bouchard] frappe très fort la balle et elle aime la prendre tôt.

Elle a un très bon service. Elle aime prendre le contrôle dès le début du point. Cela peut être difficile pour beaucoup de joueuses, mais j’ai joué contre elle à Newport et je pense vraiment avoir fait un très bon travail en utilisant la bonne tactique. J´aime changer de rythme et je pense que cela l´a un peu déstabilisée. "