Roland Garros : Les parapluies sont au menu du jour pour ce jeudi 30

Roland Garros vit deux journées catastrophiques au niveau de l'organisation du à la météo capricieuse dans la capitale Française.

by Khalil Semlali
SHARE
Roland Garros : Les parapluies sont au menu du jour pour ce jeudi 30
© Getty Images Sport / Shaun Botterill

Roland Garros vit deux journées catastrophiques au niveau de l'organisation du à la météo capricieuse dans la capitale Française. La pluie s'est invitée au Chelem Parisien et cela complique sérieusement la bonne tenue du programme et pour le tournoi et pour les joueurs.

Rien qu’aujourd’hui, 55 matchs sont prévus en simple et à cause des interruptions en continu, les joueurs commencent à rouspéter bien qu'il n'y ait rien à faire.

Pourquoi la pluie est-elle néfaste?

La pluie est mauvaise surtout pour des courts en terre battue pour deux raisons.

La première étant bien entendu celle des courts qui doivent sécher avant de pouvoir y jouer et aucun tour de passe passe ne pourra faire l'affaire il faut tout simplement attendre que cela se fasse ( bien que les courts soient couverts rapidement ).

Ensuite, c'est au niveau du mental chez les joueurs que le gros souci existe : " Il est très difficile d'affronter des jours comme celui-ci. Quand on m'a appelé pour aller sur le terrain, on m'a dit qu'il me restait 30 minutes et je ne m'y attendais pas, je pensais qu'il restait deux heures.

Je n'ai pas pu faire mes routines, je suis entré sur le terrain à froid.... Mentalement, ce n'est pas facile de s'organiser. Parfois, les gens ne comprennent pas qu'avant d'entrer sur le terrain, on a besoin de temps pour se préparer et, dans des jours comme celui-ci, c'est compliqué de le faire.

" nous explique Taylor Fritz ou encore Alex de Minaur qui a déclaré : " Mentalement, c'est très difficile de gérer des journées comme celle-ci parce que vous ne savez pas quand vous allez être appelé sur le terrain.

L'essentiel est de rester positif, de ne pas se plaindre et de ne pas s'énerver à cause de la pluie, car nous ne pouvons pas la contrôler. " . En bref, une journée encore compliquée à Paris où les parapluies sont au menu du jour.

Roland Garros
SHARE