Le coaching sera admis à Wimbledon !

Le coaching est entré dans le monde du tennis avec des pieds de plomb et ne veut plus en sortir.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Le coaching sera admis à Wimbledon !

Le coaching sera admis à Wimbledon ! Le coaching est entré dans le monde du tennis avec des pieds de plomb et ne veut plus en sortir. Introduit dans le Tour comme une parenthèse, des mois de tests où l'utilisation de cette pratique a été expérimentée dans le tennis masculin, il semblerait qu'elle soit désormais étendue : le coaching arrive aussi au All England Club.

Déjà vus en action lors de l'édition 2022 de l'US Open et lors de l'Open d'Australie 2023, les deux autres tournois du Grand Chelem ont été réticents à introduire cette nouveauté, coupables d'aller à l'encontre de ce qu'est le tennis dans la réalité.

En 2017, le directeur général Richard Lewis a déclaré à ESPN : "Nous sommes philosophiquement très opposés à cela. Nous pensons que c'est un sport de gladiateurs, un sport individuel ; vous allez sur le court et toute la prémisse du tennis est que vous êtes seul."


Le coaching sera admis à Wimbledon !

Des phrases qui se sont toutefois perdues dans le vent, car désormais Wimbledon a également succombé à cette nouveauté. Comme le rapporte ESPN et comme le confirme le Telegraph, les joueurs présents au All England Club seront autorisés à parler avec les entraîneurs présents dans leurs boxes respectifs.

Le coaching sera donc introduit à Wimbledon, mais selon des règles précises qui ont également été utilisées pour les deux autres tournois du Grand Chelem. Certaines règles de conduite que les joueurs de tennis et les entraîneurs doivent respecter ont été communiquées, afin de clarifier tout type de doute : les entraîneurs doivent être assis à la place que l'organisation leur a préalablement désignée.

Le coaching (tant verbal que non verbal) est autorisé à condition qu'il n'interrompe pas le jeu et ne crée pas d'obstacles pour l'adversaire ; le coaching verbal ne peut avoir lieu que lorsque le joueur se trouve du même côté du terrain que son coach ; le coaching non verbal (langage des signes) sera autorisé à tout moment du match.

En outre, le coaching verbal peut consister en quelques mots ou phrases courtes, les conversations ne sont pas autorisées ; il est interdit aux entraîneurs de parler à leur joueur si celui-ci quitte le terrain pour quelque raison que ce soit ; les pénalités et les amendes continueront à s'appliquer en cas d'abus ou de mauvaise utilisation des conditions.

Wimbledon
SHARE