Victoria Azarenka porte le maillot du PSG : ce pourrait être une nouvelle tendance.

Victoria Azarenka a réussi à atteindre les demi-finales de l'Open d'Australie 2023.

by Khalil Semlali
SHARE
Victoria Azarenka porte le maillot du PSG : ce pourrait être une nouvelle tendance.

Victoria Azarenka a réussi à atteindre les demi-finales de l'Open d'Australie 2023, dix ans après sa précédente qualification. La joueuse biélorusse était allée jusqu'à l'avant-dernier acte du tournoi en 2013, lorsqu'elle avait remporté le majeur australien pour la deuxième édition consécutive.

Azarenka a battu une Jessica Pegula sans vie en deux sets et a affronté et êrdu contre Elena Rybakina pour une place en finale. À la fin du match avec la joueuse de tennis américaine, Azarenka, grande fan de Lionel Messi, a de nouveau porté le maillot du PSG.

Elle a déclaré au site officiel de la WTA : "Mon fils m'a vu porter le maillot et maintenant il va le porter aussi, donc nous allons faire la paire. Je les soutiens depuis 2012, depuis que Beckham a signé.

Je suis une de leurs fans depuis longtemps et j'ai regardé de nombreux matchs. Le rêve de mon fils est de jouer pour le Paris Saint-Germain." Les joueurs de tennis portent parfois les maillots de leurs champions préférés.

C'est arrivé à Nick Kyrgios et Naomi Osaka, lorsqu'ils ont porté le maillot de Kobe Bryant des Lakers de Los Angeles, pour rendre hommage à la star de la NBA après son décès prématuré.

Maintenant, Vika porte le maillot du PSG. En bref, les joueuses de tennis poursuivent ce qui semble être une nouvelle tendance sur et en dehors du court.

Azarenka porte le maillot du PSG : ce pourrait être une nouvelle tendance

Lors de la conférence de presse, elle a ensuite ajouté : "Je suis vraiment heureuse d'avoir gagné aujourd'hui.

Je suis très enthousiaste, j'apprécie encore plus le fait de pouvoir être sur le terrain. Atteindre à nouveau les demi-finales ici est incroyable, je vais essayer de faire de mon mieux. Mais je veux me concentrer sur le présent et travailler jour après jour.

L'anxiété ? Je pense qu'elle s'accumule jusqu'à ce que vous atteigniez un point assez bas où rien n'a de sens. On se sent un peu perdu. J'en étais au point où je ne trouvais rien qui me fasse me sentir bien dans ma peau" "J'ai cassé des raquettes après mon match à Ostrava.

C'était un moment très difficile pour moi. Depuis, j'essaie de prendre les choses plus à la légère. J'ai commencé à accepter ce problème. À accepter la peur que je ressens.

J'ai essayé de faire un petit pas à la fois. Je pense que cela demande beaucoup de travail quotidien. La peur d'échouer et de ne pas être capable de faire certaines choses est grande. J'ai eu des crises de panique dans le passé.

J'essaie d'accepter tout ce qui m'arrive sur le terrain. Quand je ne joue pas bien, j'essaie de trouver une solution pour régler le problème. J'essaie de profiter de l'expérience."

Victoria Azarenka
SHARE