John McEnroe soutient Andy Murray : "Quel sport se joue jusqu'à 4 heures du matin ?"



by   |  LECTURES 1455

John McEnroe soutient Andy Murray : "Quel sport se joue jusqu'à 4 heures du matin ?"

Andy Murray a battu Thanasi Kokkinakis alors qu'il était 4h06 du matin à Melbourne. L'Écossais a franchi l'obstacle pour accéder au troisième tour de l'Open d'Australie et sa combativité a été saluée.

L'heure de fin de match a cependant fait froncer les sourcils de nombreux spécialistes, convaincus qu'il est nécessaire de réformer la programmation quotidienne des matchs. Parmi eux, l'ancienne star mondiale du tennis John McEnroe, commentateur pour Eurosport, qui s'est rangé du côté d'Andy Murray : "Cela n'arrive pas souvent, mais pour moi, ils devraient faire en sorte que cela n'arrive jamais.

Ce sera un combat dont on parlera pendant longtemps, mais c'est aussi un combat qui affecte grandement les chances d'Andy de progresser dans le tournoi. Ce type de situation s'est déjà produit auparavant et, à chaque fois, cela a eu un impact sur les joueurs.

Quel autre sport, qu'il s'agisse de la Coupe du monde, du football américain ou de la NBA, se joue jusqu'à quatre heures du matin ? Il est absolument absurde que ces choses se produisent. Il devrait y avoir une sorte de seuil de tolérance.

Après cela, quelle est l'heure limite à laquelle les joueurs devraient s'arrêter ? Ces choses doivent être corrigées".

Murray : "Finir si tard est mauvais pour tout le monde"

Du point de vue du spectacle, l'adrénaline, l'excitation générée par un défi comme celui mis en scène entre Thanasi Kokkinakis et Andy Murray sont incomparables.

Les deux joueurs de tennis ont été les artisans d'un match qui a littéralement battu des records sur la Maragaret Court Arena. Le match entre "Thanos" et "Sir Andy" est en effet officiellement monté sur le podium des matchs qui se sont terminés après 4 heures du matin, en terminant à la troisième place (les deux autres sont Hewitt-Baghdatis à l'Open d'Australie 2008 et Zverev-Brooksby à Acapulco l'année dernière).

Ce qui, déduction faite de l'épilogue positif du match, laisse également Murray lui-même pantois : "Je ne sais pas qui en profite. Dans un match comme ça, oui, on vient ici après le match, et c'est de ça qu'on parle, au lieu de parler du match épique entre Murray et Kokkinakis.

Il y a des gens qui doivent travailler le lendemain et ce ne sont pas des heures convenables. Si mon enfant jouait au football pour un tournoi et rentrait à 5 heures du matin, je serais furieux en tant que parent. Ce n'est pas bénéfique pour le public.

Cet horaire n'est pas bénéfique pour les arbitres et les officiels de match et il n'est pas bon pour les joueurs. Alors oui, nous en parlons tout le temps. On en parle depuis des années. Quand les matchs de nuit commencent tard et qu'il y a des conditions comme ça, ces choses-là arrivent."