David Ferrer et les voitures : Rallyes, Formule 1 et... accidents

L'Espagnol s'exprime sur la beauté de la conduite automobile

by Shyrem
SHARE
David Ferrer et les voitures : Rallyes, Formule 1 et... accidents

Dans une interview à Auto Bild, l'ancien numéro 3 mondial et ambassadeur Peugeot David Ferrer a commenté son rapport aux voitures : "J'aime conduire, je m'amuse, et encore plus dans moments comme ceux-ci : être capable de conduire sur le circuit de Jarama est une expérience que je n'avais encore jamais vécue et je remercie Peugeot de me l'avoir offerte".

Interrogé sur ses premiers souvenirs concernant la conduite, Ferrer a déclaré : "Il y avait la voiture de ma mère, une Ford Focus. J'ai de très bons souvenirs de cette époque. J'ai toujours aimé conduire depuis mes débuts au volant".

Puis il a révélé une anecdote un peu effrayante : "J’ai eu un petit problème en 2009 : il pleuvait beaucoup et la voiture glissait un peu trop (...) J’ai senti que je ne pouvais plus la contrôler".

Est-il plus facile de conduire ou de jouer au tennis ? "Les deux sont difficiles. Tout le monde sait conduire et frapper des balles. Autre chose c'est de savoir bien le faire ... ". Au sujet des pilotes de Formule 1, Ferrer a ajouté : "Je connais Carlos Sainz (...) ainsi que Fernando Alonso.

Chez les rallyes, Dani Sordo est un bon pilote. De mon point de vue, les rallyes ont moins d’influence (...) car ils se déroulent sur différents types de circuis et présentent un niveau de difficulté extrême, qu’on ne voit pas de l’extérieur".

Quels sont les meilleurs et les pires pays dans lesquels conduire ? "L'Asie, ça dépend des pays, mais en général c'est très difficile. Quand tu vas en Chine, en Inde ... Tu n'as pas de règles, c'est un combat ... Le meilleur pays, je dirais que c'est l'Allemagne, même si en Europe il y en a beaucoup. "

David Ferrer
SHARE