Wimbledon réagit à la décision de l'ATP et de la WTA de leur retirer les points.



by   |  LECTURES 2797

Wimbledon réagit à la décision de l'ATP et de la WTA de leur retirer les points.

Le conseil d'administration de l'AELTC a exprimé sa "profonde déception" à la suite de la décision de l'ATP, de la WTA et de l'ITF de retirer à Wimbledon son statut de classement en 2022.

Le mois dernier, Wimbledon a imposé des interdictions aux joueurs russes et biélorusses. L'ATP et la WTA ont clairement indiqué le même jour qu'elles ne soutenaient pas la décision de Wimbledon.

Certains des meilleurs joueurs du monde, dont Novak Djokovic et Rafael Nadal, étaient également contre la décision de Wimbledon. Un mois plus tard, l'ATP et la WTA ont sanctionné Wimbledon en retirant des points de classement du tournoi de cette année.

Fin avril, le président de l'AELTC, Ian Hewitt, a déclaré que les organisateurs de Wimbledon ne voulaient pas mettre en danger les joueurs russes et biélorusses en leur demandant de signer des formulaires anti-Vladimir Poutine.

L'AELTC a fait de son mieux pour expliquer qu'ils ont fait ce qui était le mieux, mais l'ATP et la WTA pensent autrement.


AELTC déçus de la décision des organisations de tennis

"Nous n'étions pas prêts à prendre des mesures qui pourraient mettre en danger la sécurité personnelle des joueurs, ou de leurs familles.

Nous pensons que le fait d'exiger des déclarations écrites de la part des joueurs individuels - et cela s'appliquerait à tous les joueurs concernés - comme condition d'entrée dans les circonstances très médiatisées de Wimbledon entraînerait un examen minutieux et des risques importants", a déclaré l'AELTC dans une déclaration publiée.

"En outre, nous ne sommes pas disposés à accepter que le succès ou la participation à Wimbledon soit utilisé au profit de la machine de propagande du régime russe, qui, par le biais de ses médias d'État étroitement contrôlés, a une histoire reconnue d'utilisation des succès sportifs pour soutenir un récit triomphant au peuple russe."

"Nous souhaitons donc exprimer notre profonde déception face aux décisions prises par l'ATP, la WTA et l'ITF de supprimer les points de classement pour les Championnats. Nous estimons que ces décisions sont disproportionnées dans le contexte des circonstances exceptionnelles et extrêmes de cette situation et de la position dans laquelle nous nous sommes trouvés, et qu'elles sont préjudiciables à tous les joueurs qui concourent sur le circuit."