Le plus vieux joueur de tennis du monde, Leonid Stanislavsky parle de la guerre.



by SARAH AIT SALAH

Le plus vieux joueur de tennis du monde, Leonid Stanislavsky parle de la guerre.

Leonid Stanislavsky révèle qu'il est resté chez lui depuis le début de la guerre car il espère atteindre les 100 ans. À 97 ans, Stanislavsky détient le record du monde Guiness du joueur de tennis le plus âgé.

Stanislavsky a commencé à jouer à l'âge de 30 ans, et il continue à jouer activement à ce jour. "J'espère vivre jusqu'à 100 ans ! Je dois survivre à cette situation effrayante", a-t-il déclaré à Reuters ; il a ensuite ajouté : "La guerre a commencé le 24 février, et depuis ce jour jusqu'à présent, je ne suis pratiquement pas sorti, je suis resté à la maison, j'ai fait des provisions, le frigo est plein, et je n’irais nulle part".


Stanislavsky a décidé de rester en Ukraine


Le joueur de tennis ukrainien a confié : "Ma fille Tanya est en Pologne, elle veut m'emmener là-bas, mais j'ai décidé de rester chez moi, j'ai une mauvaise ouïe, je dors donc tranquillement la nuit et je n'entends rien du tout.

La nuit dernière, il y a eu des bombardements, le matin aussi ; il y avait également à nouveau des sirènes de raid aérien."
Stanislavsky, qui a travaillé comme ingénieur pendant la Seconde Guerre mondiale, a admis qu'il ne s'attendait pas à vivre une autre guerre de son vivant.


"Je n'ai jamais pensé que j'aurais à vivre une autre guerre, plus effrayante, où des gens des deux côtés meurent. On voit des mères qui perdent leurs enfants, des femmes qui perdent leurs fils et leurs maris.

À quoi cela sert-il ? Au 21e siècle, il ne devrait pas y avoir de guerre. La guerre doit être arrêtée, un accord doit être trouvé", a-t-il commenté.
L'année dernière, Stanislavskyi a joué contre Rafael Nadal à l'académie de l'ancien numéro 1 mondial.

"Le tennis est ma vie, mon destin. Je joue toujours au tennis à un haut niveau à 90 ans, j'ai joué à l'étranger, j'ai participé à des championnats internationaux, j'ai également participé à des championnats européens.

Je n'ai peur de personne... J'espère que la guerre cessera et que je pourrai rejouer au tennis. Si je vais en Pologne, je jouerais là-bas, mais j'ai décidé de rester à la maison et d'attendre la fin de la guerre", a déclaré Stanislavkyi.