Le Sénateur américain Ted Cruz : "La WTA en a de plus grosses que la NBA"



by   |  LECTURES 2038

Le Sénateur américain Ted Cruz : "La WTA en a de plus grosses que la NBA"

Le sénateur américain Ted Cruz a félicité la WTA pour sa décision "courageuse" de suspendre tous les tournois en Chine, et a ajouté que la WTA en avait de "plus grosses" que la NBA.

La joueuse de tennis Peng Shuai a disparu en Chine il y a un mois après avoir accusé de viol un ancien vice-président chinois, et la WTA a décidé de suspendre tous les tournois après avoir échoué à obtenir une preuve vérifiable qu'elle était en sécurité.

"Je vais vous dire quelque chose tout de suite", a déclaré Ted Cruz lors du 'Clay Travis and Buck Sexton Show', "La Women's Tennis Association en a de plus grosses que la NBA. Et j'aimerais que le courage soit contagieux et que plus de gens se lèvent.

"La Women's Tennis Association a fait preuve d'un courage extraordinaire, en interpellant le gouvernement communiste chinois. En exigeant que Peng Shuai soit libérée et qu'elle soit en plein sécurité, et ils sont prêts à y laisser leur argent."

La WTA passe à l'action, la NBA reste muette

Les affaires de la NBA en Chine valent plus de 5 milliards de dollars et Cruz affirme que la ligue place l'argent au-dessus des droits de l'homme, mais une polémique est née entre la NBA et la Chine au sujet du statut de Hong-Kong.

"La NBA s'est mise à genoux devant les dictateurs communistes. Vous aviez des gens comme LeBron James qui défendaient les dictateurs communistes qui se livrent au meurtre et à la torture, et qui dirigent des camps de concentration", a ajouté Cruz.

Le PDG de la WTA, Steve Simon, a pris position contre la Chine et a suspendu tous les tournois qui devaient s'y dérouler l'année prochaine tant que la joueuse ne serait pas libre de parler et de vivre normalement.

"En conséquence, et avec le plein soutien du conseil d'administration de la WTA, j'annonce la suspension immédiate de tous les tournois WTA en Chine, y compris à Hong Kong. En bonne conscience, je ne vois pas comment je peux demander à nos athlètes d’y participer alors que Peng Shuai n'est pas autorisée à communiquer librement et qu’elle subi apparemment des pressions pour contredire son allégation d'agression sexuelle.

Compte tenu de l'état actuel des choses, je suis également très préoccupé par les risques auxquels toutes nos joueuses et notre personnel pourraient être confrontés si nous organisions des événements en Chine en 2022", a déclaré le PDG de la WTA, Simon, dans un communiqué publié mercredi dernier.