L’UE à la Chine : "Nous voulons une preuve vérifiable que Peng Shuai est en sécurité"



by   |  LECTURES 1119

L’UE à la Chine : "Nous voulons une preuve vérifiable que Peng Shuai est en sécurité"

L'Union européenne pousse la Chine à montrer une preuve vérifiable que Peng Shuai est bel et bien saine et sauve. Au cours des 10 derniers jours, des vidéos ont fait surface montrant la joueuse de tennis Peng dans un restaurant et lors d'un événement de tennis.

Cependant, l'Union européenne ne marche pas dans le panneau. "Sa récente réapparition publique n'apaise pas les inquiétudes concernant sa sécurité et sa liberté", a déclaré mardi un porte-parole de l'UE, selon l'AP.

"L'UE se joint aux demandes internationales croissantes, y compris de la part des professionnels du sport, pour avoir l'assurance qu'elle est libre et non menacée. Dans cet esprit, l'UE demande au gouvernement chinois de fournir une preuve vérifiable de la sécurité, du bien-être et de la localisation de Peng Shuai."

L'UE demande une enquête sur les allégations de Peng

Peng Shuai a disparu en Chine depuis qu’elle a accusé l'ancien vice-Premier ministre chinois Zhang Gaoli de l’avoir agressée sexuellement.

"L'UE s'oppose fermement à l'utilisation de la pratique de la disparition forcée et de la détention arbitraire (...) et appelle la Chine à se conformer à ses obligations en matière de droits de l'homme en vertu du droit national et international", a ajouté un porte-parole de l'UE.

Le mois dernier, la Chine a appelé les gens à cesser d’envenimer malicieusement l'affaire Peng, et n’a même pas daigné entrer dans le fond du problème. "J'espère que certaines personnes arrêteront le battage médiatique délibéré et malveillant, sans parler de la politisation du problème", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, lors d'une conférence de presse à Pékin il y a deux semaines, tout en ajoutant qu'il ne s'agissait pas d'un "problème diplomatique"

Il s'agit plutôt d'un problème plus sérieux encore : celui de vie ou de mort, ainsi que de la liberté humaine. La WTA a ensuite déclaré qu'elle restait profondément préoccupée par l’affaire Peng.

"La WTA reste préoccupée par son incapacité à communiquer librement, ouvertement et directement", a déclaré la WTA dans un e-mail envoyé récemment. 10 événements WTA devraient avoir lieu en Chine l'année prochaine, mais pourraient être transférés ailleurs.

Le PDG de la WTA, Steve Simon, a menacé de se retirer des 10 événements si Peng n’était pas retrouvé sain et sauve d’ici là. "Si, en fin de compte, nous ne voyons pas les résultats appropriés, nous serions prêts à franchir cette étape et à ne pas exploiter nos activités en Chine, s’il fallait en arriver là", a déclaré Simon.