Bianca Andreescu ne jouera pas à Tokyo 2021



by   |  LECTURES 1294

Bianca Andreescu ne jouera pas à Tokyo 2021

Avec un post Instagram la Canadienne Bianca Andreescu, numéro 5 mondiale, a annoncé qu'elle ne participerait pas aux Jeux olympiques de Tokyo 2021. Cette annonce et venue quelques heures seulement après celle de Roger Federer, qui ne sera pas non plus présent à Tokyo à cause de nouveaux problèmes avec son genou.

Entre covid et problèmes physiques, Andreescu n'a même pas joué un seul match l'année dernière, tandis que cette année, en avril dernier, elle a atteint la finale à Miami qu’elle a perdu par retrait face à la numéro 1 mondiale et actuelle championne de Wimbledon Ashleigh Barty.

Elle n’a alors joué que 8 matchs depuis, en gagnant 3 et en perdant 5, avant d’être éliminée dès le premier tour à Roland Garros et à Wimbledon. Sur Instagram, Andreescu a déclaré : "Je voudrais vous informer que j'ai pris la décision très difficile de ne pas participer aux Jeux olympiques de Tokyo qui auront lieu ce mois-ci.

Je rêve de représenter le Canada aux Jeux olympiques depuis que je suis petite, mais avec tous les défis auxquels nous sommes confrontés en ce qui concerne le covid-19, je sais qu'au fond de mon cœur, c'est la bonne décision à prendre pour moi-même.

J'ai hâte de pouvoir représenter le Canada lors des futures rencontres de Fed Cup et de pouvoir participer aux Jeux olympiques de 2024, à Paris ! "

A 19 ans, Bianca Andreescu avait déjà battu plusieurs records

Malgré son jeune âge (actuellement 21 ans), Bianca a remporté trois titres WTA au cours de sa carrière qui a été lourdement marquée par les blessures.

Parmi ces trois titres, il y a événement du Grand Chelem : l'US Open 2019 (quand elle avait 19 ans), qui l’a fait devenant la première joueuse de tennis canadienne à soulever un trophée Majeur et la première adolescente à réaliser cela, 13 ans après Maria Sharapova.

Andreescu peut également se vanter de sa victoire de l'Indian Wells Premier Mandatory et de celle à la Coupe Rogers en 2019. Ce dernier titre n’était pas revenu à un canadien depuis cinquante ans, lorsqu'il a été gagné par Faye Urban.

Avec un rang de No. 4 mondiale atteint le 21 octobre 2019, elle devient la joueuse de tennis canadienne avec le meilleur classement jamais enregistré, battant ainsi le record détenu auparavant par Eugénie Bouchard (5e mondiale).