Tim Henman : "Andy Murray a toujours un désir…"



by   |  LECTURES 1178

Tim Henman : "Andy Murray a toujours un désir…"

Le triple champion majeur Andy Murray terminera la saison en dehors du top 100 après n’avoir disputé que sept matchs urant l’étrange année 2020. Le Britannique a remporté une victoire notable sur Alexander Zerev à Cincinnati, ce qui a été son moment le plus éloquent dans sa courte campagne qui n'a commencé qu'au mois d’août, après quelques problèmes de blessures.

Son compatriote britannique Tim Henman pense qu'Andy a le niveau pour concourir à nouveau pour gagner des trophées et que, pour ce faire, son corps doit pouvoir supporter les défis et le mener vers une saison cohérente.

Après avoir terminé la saison 2016 d’une manière excellente, Andy Murray n'a pas pu faire de pause. Il a souffert d'une terrible blessure à la hanche qui avait presque mis fin à sa carrière.

Désireux de concourir à nouveau, Andy a subi deux interventions chirurgicales, avant de revenir sur le court en juin 2019 et de remporter le titre de double à Queen's avec Feliciano Lopez. Après quelques mois, Murray a retrouvé sa forme en simple, et il a décroché le titre ATP 250 à Anvers - sa première couronne en simple depuis Dubaï 2017 – et, c’est ainsi qu’il s’est rapproché d’une place dans le top 100.

Au lieu d'une bonne fin d’année 2019, Andy a encore subi une blessure au pelvien lors de la phase finale de la Coupe Davis, ce qui l’a éloigné du terrain jusqu'à la pandémie de coronavirus en mars de cette année.

Travaillant sur son retour, Murray est revenu à l'action lors de l'événement Cincinnati Masters 1000 à New York, en battant le numéro 7 mondial Alexander Zverev avant de perdre contre Milos Raonic.

Tim Henman pense qu'Andy Murray peut encore le faire

Le Britannique a montré son esprit combatif à l'US Open 2020, en évincant Yoshihito Nishioka dans un marathon de cinq sets mais tout en n'ayant plus rien dans le réservoir dans son match de deuxième tour face à Félix Auger-Aliassime.

Après quelques semaines de congé, Andy a fait face à un ancien champion, Stan Wawrinka, au premier tour de Roland Garros, et il subi une défaite énorme de 6-1, 6-3, 6-2, en une heure et 37 minutes.

Après quelques semaines de congé, Andy est de retour sur le court d'entraînement, travaillant dur sur son jeu et cherchant un meilleur départ pour la saison à venir, dans un mois et demi.

"Andy a connu une période de trois ans incroyablement difficile, en essayant de se frayer un chemin après sa blessure à la hanche. Il y avait des signes d'amélioration, puis il a eu un autre petit revers.

Il sera désespérément désireux de reprendre le jeu, mais il l'a fait pour développer sa force et son endurance et, espérons-le, pour rivaliser de manière cohérente.

Le niveau de tennis est là, c'est juste une question de savoir si son corps peut se maintenir. Nous l'avons vu battre Alexander Zverev, qui a ensuite atteint la finale de l'US Open, donc Andy est toujours capable de jouer à un excellent tennis, mais ce n'est pas son défi.

Le défi est de travailler sur le court d'entraînement, de jouer à un match difficile et de pouvoir récupérer pour le prochain. Je parlais à son entraîneur Jamie Delgado, et il a mentionné que sa discipline, sa faim et son désir sont excellents parce que ces éléments de la réadaptation ne sont pas les plus faciles à atteindre.

Andy veut toujours continuer à travailler, et j'espère que les choses seront un peu plus fluides (pour lui) en 2021", a déclaré Tim Henman.