Coco Gauff : "Andy Murray est vraiment une inspiration"



by   |  LECTURES 1594

Coco Gauff : "Andy Murray est vraiment une inspiration"

Andy Murray s'est toujours engagé à atteindre une plus grande égalité dans le monde du tennis. Il y a quelques semaines à peine, le double champion de Wimbledon a fait savoir qu'il ne participerait pas à la nouvelle PTPA créée entre autres par Novak Djokovic et Vasek Pospisil, si l’association n’incluait aucune présence féminine.

Lors du dernier tournoi de Cologne, Andy a perdu lors de son premier match contre l'Espagnol Fernando Verdasco, qui a gagné en deux sets.

Cori Gauff au sujet d’Andy Murray

La toute jeune Cori Gauff, née en 2004, a déclaré à propos de Murray : "Il n'y a rien de mal à demander un peu plus de variété", se référant à un post Instagram d'Andy dans lequel le Britannique soulignait l'absence quasi totale de personnes de couleur, d’Asiatiques ou des minorités ethniques dans les organes directeurs de la Lawn Tennis Association et du All England Club.

"L'entendre parler comme ça est vraiment une inspiration", a poursuivi Gauff, "en particulier le fait qu’il soit un homme et qu’il soit blanc. En l'entendant dire que plus de variété est nécessaire, vous réalisez à quel point il est un grand allié pour vous - j'aime ce qu'Andy Murray fait sur et en dehors du court.

C'est l'un des joueurs que je préfère le plus regarder. Il est important d'avoir une certaine variété, car il y a des gens de différentes parties du monde avec des antécédents différents et ils ont besoin d'être représentés.

Au moins pour moi, une fille, me voir représentée signifie beaucoup." Le dernier quart de finale du Grand Chelem de Murray remonte à Wimbledon 2017, lorsqu'il a été battu au cinquième set par l'Américain Sam Querrey.

Ancien numéro un mondial, Andy a remporté 46 titres ATP dont 14 trophées de Masters 1000, incluant le tournoi de Rome en 2016. Quant à Cori Gauff, elle peut déjà se vanter de deux huitièmes de finale disputées à l'Open d'Australie et à Wimbledon, ainsi que d’un titre WTA obtenu l'an dernier à Linz, en Autriche.

Entre-temps, Andy Murray s'est de nouveau arrêté en raison d'un problème physique. Et il a expliqué : "J'ai essayé de supporter un peu la douleur, mais malheureusement elle a éclaté.

Je m'entraîne depuis quelques jours. J'ai serré les dents mais après quelques points, j'ai décidé que mon état n'allait pas être suffisamment bon pour jouer. Si dans un an je suis toujours numéro 100 mondial, est-ce que je continuerai à jouer? Peut être pas.

J'espère pouvoir me qualifier beaucoup plus haut, gagner régulièrement des matchs et me mettre au défi avec les plus grands. Si je peux le faire, je jouerai le plus longtemps possible. Mais si j'ai du mal et que je ne gagne rien, je ne continuerai pas simplement parce que j'aime jouer au tennis.

Si je ne suis plus convaincu de pouvoir gagner un tournoi comme celui-ci à Cologne, cela peut être une raison importante pour arrêter."