Andy Murray commente sa victoire sur Juan Ignacio Londero à Shanghai


by   |  LECTURES 259
Andy Murray commente sa victoire sur Juan Ignacio Londero à Shanghai

L’ancien numéro 1 mondial, Andy Murray, avait du mal à s’engager dans le premier set de son premier match au Masters de Shanghai, car il avait besoin de temps pour s’adapter aux conditions rapides.

Murray, qui occupe maintenant la 289e place du classement mondial, a battu Juan Ignacio Londero (56e) par 2-6, 6-2, 6-3 pour se qualifier au second tour de Shanghai. Après avoir perdu son service à deux reprises dans le premier set, Murray a fermement maintenu son service tout au long du second set.

Il a même réclamé ses deux premiers breaks pour mener le jeu vers un set décisif. Murray a raté un break très tôt dans le troisième set, mais il n'a pas commis la même erreur en obtenant son deuxième break du set dans le sixième jeu.

"Le court est de loin le plus rapide sur lequel j'ai joué depuis mon retour. J'ai vraiment peiné avec cela au début. Je choisissais le mauvais moment pour la balle. Je me sentais assez lent sur le court, et il dictait à peu près tous les points", a déclaré Murray après le match, selon le site web de l'ATP.

"Je me suis débrouillé un peu plus tôt dans le deuxième set pour commencer à mettre plus d’intensité sur ma balle, pour tenter d’aller un peu plus loin avec mes coups et essayer juste de passer à travers le court un peu plus, afin de le mettre sur la défensive.

C’est ce que j'ai fait plutôt bien". Murray a ensuite affronté Fabio Fognini [No. 10], contre qui il détenait un historique de victoire favorable à 4-3. Avant le match contre l’Italien, le Britanique s’était exprimé : "J'ai toujours eu des matchs difficiles avec lui", a reconnu Murray.

"Il n'est pas un gars facile à affronter. Un mec incroyablement talentueux. Bonnes compétences manuelles. Il bouge bien. Un peu de haut et de bas parfois dans ses matchs, mais il joue vraiment bien."

Après un dur affrontement, Andy Murray s’est incliné au 2e tour du Masters de Shangai face à Fabio Fognini. Le score a été assez serré, 7-6, 6-2, 7-6, en faveur de Fognini.