Andy Murray urge les médias de continuer à parler de la situation en Ukraine.

L'ancien numéro un mondial Andy Murray a souligné que la situation en Ukraine est toujours très "tragique"

by Sarah Ait Salah
SHARE
Andy Murray urge les médias de continuer à parler de la situation en Ukraine.

L'ancien numéro un mondial Andy Murray a souligné que la situation en Ukraine est toujours très "tragique" et qu'il est important de continuer à en parler et d'essayer de trouver des moyens d'aider la crise ukrainienne.

En mars, le triple champion du Grand Chelem, Andy Murray, a annoncé que, pour le reste de la saison, il ferait don de ses prix à l'association Ukraine UNICEF Aid pour aider les enfants ukrainiens. Fin février et début mars, plusieurs joueurs de tennis se sont exprimés contre la guerre en Ukraine.

Plus de cinq mois se sont écoulés depuis le début de l'invasion russe et il semble que ce qui se passe en Ukraine ne suscite pas autant d'attention que fin février et début mars.

Murray : Les gens se font toujours tuer, c'est toujours une situation tragique.

"Oui, je l'espère.

C'est l'une des choses dont l'UNICEF a parlé à mon équipe, je pense. C'est très difficile. Ce n'est pas l'histoire principale aux nouvelles tous les jours comme c'était le cas à l'époque ", a déclaré Murray, selon Ben Rothenberg.


" On ne peut pas simplement oublier cela. C'est toujours d'actualité. Des gens sont encore tués, des enfants doivent encore fuir leur maison, et se trouvent dans des situations vraiment, vraiment tragiques. Je pense qu'il est important que les médias continuent à faire la lumière sur ce sujet, à en parler.

J'espère que ce que le tournoi fait ici peut aider un peu à cela."
Il y a une semaine, Iga Swiatek a organisé un événement caritatif intitulé "Iga Swiatek and Friends for Ukraine".

Tout comme Murray, Swiatek s'est dit déçue que certains aient apparemment commencé à oublier l'Ukraine. "J'ai remarqué que le souvenir de la guerre a diminué. De nombreux joueurs ont retiré les rubans qu'ils avaient mis en février pour deux ou trois matchs.

Je trouve cela un peu incohérent. Ce ruban est resté avec moi et restera avec moi", a déclaré Swiatek. En attendant, Murray est prêt à participer au Citi Open de Washington, où il affrontera Mikael Ymer au premier tour.

Andy Murray
SHARE