Andy Murray révèle pourquoi il a été "très jaloux" d'Emma Raducanu



by   |  LECTURES 4736

Andy Murray révèle pourquoi il a été "très jaloux" d'Emma Raducanu

On a demandé à Andy Murray, triple champion du Grand Chelem, ce qu'il aurait aimé faire s'il n'avait pas été un athlète et il a répondu en donnant une profession intéressante.

"J'aimerais voler, en tant que pilote. En fait, j'ai un peu peur de voler en avion, je deviens nerveux. Mais, j'ai été quelques fois dans un cockpit et j'ai été plus à l'aise là-bas, car je peux voir tout ce qui se passe.

Ce serait bien (d’être pilote)", a révélé Murray, selon Tennis Up To Date. Murray, un ancien numéro 1 mondial, a révélé qu'il était jaloux d'Emma Raducanu après avoir vu la jeune fille de 18 ans parler un peu le mandarin après son triomphe à l’US Open.

"J'adorerais parler espagnol. Je pense que si vous avez l'anglais et l'espagnol, c'est génial. Mais c'est un objectif réalisable. Un autre qui ne l'est pas est le fait de parler mandarin.

J'ai vu Emma Raducanu parler le mandarin lorsqu'elle a remporté l'US Open et j’ai été jaloux", a révélé Murray.

Andy Murray est convaincu que les choses s'amélioreront pour lui

Les difficultés de Murray ont continué mercredi dernier, lorsqu'il a subi une défaite en deux sets face à Carlos Alcaraz en huitièmes de finale de Vienne.

Perdre très tôt a été l'histoire de Murray en 2021, mais il est convaincu que cela va changer. "Je ne vais pas continuer à perdre dès les deuxième et troisième tours de tournois", a insisté Murray.

"Je vais aller de l’avant et je vais m'améliorer. Je vais percer dans une semaine, deux semaines ou quelques mois. Cela arrivera. J'aimerais évidemment que cela se passe plus vite", a-t-il poursuivi.

Murray a montré des signes prometteurs au cours du mois dernier, en atteignant le quart de finale de Metz et le troisième tour du Masters d’Indian Wells. "Si je continue sur cette voie et que je gagne un peu plus de cohérence, que ce soit un peu plus clinique et un peu plus impitoyable, je vais commencer à gagner plus et avoir des descentes en profondeur, mais c'est difficile", a ajouté Murray.