Greg Rusedski :" 2022 sera la saison qui définira l'avenir d'Andy Murray"



by   |  LECTURES 1221

Greg Rusedski :" 2022 sera la saison qui définira l'avenir d'Andy Murray"

L'ancien numéro 4 mondial Greg Rusedski pense qu'Andy Murray aura une idée précise de ce qu'il doit faire après la saison 2022. Murray, ancien numéro 1 mondial, a subi deux opérations importantes de la hanche depuis 2017.

Depuis, Murray n'a pas disputé les plus grands titres mais il a refusé d'abandonner. "Je pense qu'en 2022, nous saurons ce qu'Andy Murray va faire. Est-ce qu'il va continuer la compétition ou est-ce que ce sera sa dernière année ? Je pense que c'est un peu la saison qui va déterminer combien de temps encore nous allons voir ce grand champion", a déclaré Rusedski à Sky Sports.

"L'année prochaine va lui permettre de prendre la décision qu'il souhaite parce qu'il regardera cette année et dira : 'Je me suis entraîné très dur pendant l'intersaison, j'ai eu beaucoup de malchance j'ai attrapé le COVID donc j'étais prêt pour l'Open d'Australie', qui est un de ses tournois préférés Il a atteint la finale à six reprises et il n'a vraiment pas eu cet élan qu'il espérait."

Rusedski suggère de ne plus trouver d'excuses à Murray

"Maintenant que les restrictions sont levées, que l'on est vacciné et que les voyages sont devenus un peu plus faciles sans la quarantaine, il n'y a plus vraiment d'excuse.

Il peut avoir une saison où il peut voyager, choisir ses événements, espérer rester physiquement fort et il peut prendre une décision sur ce qu'il veut faire parce qu'à 34 ans, ça ne devient pas plus facile, croyez-moi !"

a ajouté Rusedski. "Pendant ma génération, plus de 30 ans, c'était le temps des bonus, aujourd'hui, On joue jusqu'au milieu de la trentaine. Avec toutes les blessures dont il a dû revenir, ça devient de plus en plus difficile."

Murray a participé cette semaine au Masters de Paris, où il a subi une défaite au premier tour. Murray avait une grande chance de remporter son premier match à Paris, mais il a perdu après avoir gaspillé sept balles de match contre Dominik Koepfer.