Andy Murray : "Ma fille m'a convaincue de ne pas prendre ma retraite après Wimbledon"



by   |  LECTURES 1854

Andy Murray : "Ma fille m'a convaincue de ne pas prendre ma retraite après Wimbledon"

Andy Murray, triple champion du Grand Chelem, a révélé que sa fille l'avait convaincu de ne pas prendre sa retraite après son élimination à Wimbledon. Murray, ancien numéro un mondial, a battu Nikoloz Basilashvili et Oscar Otte à Wimbledon avant de s'incliner face à Denis Shapovalov au troisième tour.

Murray, désormais classé au 104e rang mondial, n'a eu aucune chance contre Shapovalov, le Canadien l'emportant 6-4 6-2 6-2. "J'étais très déçu après Wimbledon.

Avec chaque tournoi majeur qui passe... et quand on vous pose beaucoup de questions, c'est toujours à propos de mon avenir et d'autres choses, donc naturellement à partir de cela et du fait que je n'avais pas joué aussi bien que je l'aurais voulu, on remet les choses en question et on doute un peu de soi", a déclaré Murray, selon le London Evening Standard.

"Mais quand je suis rentré à la maison le lendemain de mon match, ma fille m'a dit 'Papa, tu es à la maison parce que tu as perdu un autre match de tennis' et je lui ai répondu 'Oui, c'est vrai, que fais-tu si tu perds ? elle m'a répondu on essaie encore et encore.

Et je me suis dit 'oui, c'est ce que je veux faire' Je veux continuer à jouer parce que j'aime ça et je pense que je peux encore jouer à un haut niveau. Il y a eu des moments difficiles ces derniers mois et cette année avec les blessures, mais je n'ai jamais été en aussi bonne santé depuis longtemps.

Je vais de mieux en mieux et j'espère que cela restera ainsi jusqu'à la fin de l'année"

Murray face à une entrée en matière difficile aux JO de Tokyo

Murray, qui a remporté deux médailles d'or consécutives, a été tiré au sort pour rencontrer Felix Auger-Aliassime au premier tour des Jeux olympiques de Tokyo.

Dans l'épreuve du double, Murray et Joe Salisbury ont été tirés au sort pour rencontrer Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut. Murray, qui a remporté les Jeux olympiques de Londres et de Rio de Janeiro, est conscient qu'aux Jeux olympiques de cette année, il ne fait pas partie des principaux favoris pour gagner.

"Ce ne sera pas facile et ma position est légèrement différente de celle d'il y a quatre ou cinq ans, où l'on s'attendait à ce que j'obtienne une médaille et ce n'est peut-être pas le cas cette fois-ci", a déclaré Andy Murray.